Session départementale du 16 décembre 2021

Vote de l’Aide à la Vie Partagée (AVP)

Intervention de Bruno Cheptou

Au sein de la commission autonomie, on réfléchit à beaucoup de scénarios pour accompagner le vieillissement de la population.

L’habitat inclusif est une réponse adaptée pour beaucoup de personnes âgées, mais également pour les personnes porteuses de handicap.

L’investissement dans ce type d’habitat est une nécessité :

Je voudrais préciser, qu’à mon sens, il ne faut pas appeler ça un logement intermédiaire, mais un logement dans lequel on peut vivre jusqu’à la fin de sa vie. On y vit bien, on doit pouvoir y finir ses jours comme si on était à la maison.

L’intérêt est vraiment de permettre aux habitants de garder le plus longtemps possible leur autonomie. On doit pouvoir maintenir ces personnes âgées actrices de leur quotidien le plus longtemps possible.

Nous sommes favorables à cette Aide à la Vie Partagée; c’est un enjeu essentiel pour demain. On vote aujourd’hui une subvention de fonctionnement, c’est une bonne chose, une première étape indispensable.

Sur le budget 2022 on votera j’espère de l’investissement. J’ai la conviction profonde que l’investissement que l’on mettra demain pour imaginer ce type d’habitat sera bénéfique à long terme.

La solidarité ce n’est pas que du fonctionnement. L’investissement sera le vrai levier !

 

L’AVP, de quoi s’agit-il ?

L’aide à la vie partagée sera octroyée à tout habitant d’un habitat inclusif dont le porteur aura passé une convention avec le département.
Cette aide est destinée à financer le projet de vie sociale et partagée mis en œuvre dans l’habitat inclusif. Elle financera l’animation, mais aussi la coordination du projet de vie sociale ou la régulation du « vivre ensemble ». Elle ne financera pas l’accompagnement individuel de la personne pour la réalisation des activités de la vie quotidienne (aide et surveillance).
La mise en place de cette aide sera expérimentée dans 30 à 40 départements en 2021.

L’AVP est une aide versée par le Conseil départementale mais financée à 80% par le CNSA.

 

En Maine et Loire

En 2021, le Département de Maine et Loire fait partie des préfigurateurs pour expérimenter l’AVP qui vient se substituer au forfait inclusif. Il est convenu avec l’ARS que l’AVP prenne le relais du forfait inclusif à partir de janvier 2022 pour les financements des habitats inclusifs déjà validés ainsi que pour ceux à venir.

Une dizaine de projets sont déjà soit opérationnels, ou soit en cours de montage, soit identifiés. Les habitants sont au nombre de 7 ou 8, et bénéficient, selon la nature du projet de vie sociale partagée, d’une AVP de 5 000 € à 10 000 € / an.

 

Le déploiement des projets d’habitat inclusif

Dans une circulaire publiée le 25 octobre, le gouvernement s’adresse aux préfets de région et de département et aux directeurs généraux des agences régionales de santé pour leur préciser leur rôle dans le développement de l’habitat inclusif.

« L’habitat inclusif doit permettre aux personnes en situation de handicap et aux personnes âgées en perte d’autonomie et en ayant le besoin, de conserver l’environnement d’un “chez soi” tout en bénéficiant, sur place, d’un accompagnement pérenne et de qualité »

Il s’agit en effet, de réponses construites en proximité, dans le cadre de partenariats locaux impliquant les bailleurs privés ou publics, des collectivités, des associations, des gestionnaires d’établissements et de services sociaux et médico-sociaux.

Avant d’être une formule d’ « habitat » stricto sensu, il s’agit bien là d’appréhender une manière de vivre dans un contexte plus globale pour tendre vers une société plus inclusive. 

Lire l’intervention de Bruno Cheptou

 

 

En savoir plus

Entretien avec Bruno Cheptou sur l’habitat inclusif

La Caisse nationale de solidarité pour l’Autonomie (CNSA)

L’habitat inclusif expliqué en vidéo

Guide de l’habitat inclusif

Rapport de la cour des comptes sur « La prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées »

 

 

Insérons l’insertion !

Je reviendrai plus particulièrement sur le dossier...

Stratégie mobilités : de beaux documents avec des points de vigilance !

Stratégie mobilités : de beaux documents avec des points de vigilance !Nous avons sous les yeux un beau document, complet, fruit d’un travail commencé il y a plus de 4 ans maintenant. Je le disais en introduction, le pari de l’intelligence collective et du travail...

Intervention sur les collèges

Intervention sur les collèges – Jean-Luc Rotureau – BS 2022 Résumé de l'article : Jean-Luc Rotureau a défendu un amendement sur les collèges :- Ouvrir une enveloppe d'1M€ supplémentaires pour les dépenses énergétiques des collèges et une de 200K€ pour faciliter les...

Compte administratif 2021

Le compte administratif 2021 Permet de mesurer les résultats réels de l’activité de l’année précédente. Il reflète la vie réelle de la collectivité.Nous ouvrons la session avec de fortes marges de manœuvre. Disons-le tout de suite, il s’agit d’une année 2021...

Propos introductifs – Budget supplémentaire 2022

Résumé de l'article : Grégory Blanc a...

Témoignage : travailler dans un EHPAD

Anjou en Action : Pouvez-vous vous présenter et...

Les propositions du groupe

Les propositions de l’Anjou en Action Depuis le début du mandat, le groupe fait des propositions en faveur des EHPAD. La Présidente s’est engagée à mettre des propositions sur la table pour le budget supplémentaire 2022. Retour sur les propositions faites par l’Anjou...

Le système tarifaire des EHPAD

Qui finance quoi ? Cette question est centrale dans le fonctionnement des EHPAD. Entre l'Etat, les Départements et les résidents, chacun finance un aspect différent de l'établissement. Retour sur ce système tripartite en quête de renouveau. I. La tarification des...

Inscription – Sécurité et tranquillité publiques

Formation du 30 novembre 2022 Nous faisons intervenir un formateur expert issu d'un organisme de formation agréé. Le coût de la formation est pris en charge soit par le Droit Individuel à la Formation des Elus (DIFE), soit par le budget formation d'une collectivité. -...

Vote du Budget primitif 2022, nos ambitions et priorités au cœur des débats

Cette session budgétaire s’achève après deux jours de débats sur les choix financiers à faire pour l’année 2022. Nos propositions, et positions étaient claires : protéger les plus faibles, faire de la solidarité et l’éducation les priorités, et apporter des soutiens...
Share This