Agir pour la prévention


Les confinements successifs ont fait éclater les repères et accru lisolement et les tensions. Cela sest traduit par une augmentation des exclusions scolaires et une reconfiguration des trafics.

Il ne sagit pas de dramatiser ou généraliser, mais il convient, aux yeux du groupe lAnjou en Action, de considérer que quelques exclusions dans une situation déjà explosive dans certains territoires et quartiers peuvent mettre le feu là où la moindre étincelle peut avoir des conséquences abrasives. « Le Département a une compétence de prévention. A contexte exceptionnel, mesures exceptionnelles. » indiquait, début 2021, Grégory Blanc lors du Débat dOrientation Budgétaire et du Budget primitif en déposant des amendements pour accompagner de nouvelles mesures de réussites éducatives pour les collégiens de quartiers. 50 000€ ont alors été débloqués.

Les tensions et problématiques dinsécurité vécues en mai, juin et juillet ont conduit les élus du groupe à poursuivre leurs interventions, en demandant une augmentation des effectifs et des dispositifs de prévention. Lors de la session des 20 et 21 octobre, de nouvelles mesures ont été votées :

1. Des adultesrelais vont être déployés dans les établissements REP / REP+ :

Dans le cadre de la politique de la Ville, la Préfecture de MaineetLoire souhaite développer une offre de « médiation scolaire ». Sept collèges pourraient être concernés par le dispositif (Jean Mermoz, Jean Vilar, Montaigne, Jean Lurçat à Angers, Jean Rostand à Trélazé, Joachim du Bellay à Cholet et Pierre Mendès France à Saumur). Le Département va participer à cette action à hauteur de 49 000 € par an sur une période de 3 ans.


2. Un appel à projets va être lancé pour soutenir les jeunes en difficulté :

En 20202021, le nombre d’exclusions scolaires a augmenté de manière significative et le retour « à la normale » est complexe, de sorte que le nombre de jeunes « désœuvrés » s’est accru et que ces quelques jeunes supplémentaires peuvent contribuer à renforcer les dynamiques de « trafics ». Le Département va alors financer des chantiers sous format salarial ou de coopérative éphémère. L’action vise à occuper les jeunes, à leur donner accès à une première forme d’activité salariée, à les insérer dans un groupe, à dégager quelques ressources pécuniaires. Ce projet prendrait la forme d’un appel à projets visant notamment les centres sociaux et associations d’éducation populaire pour un budget de 50 000€.


3. Des actions de prévention contre le harcèlement scolaire :

Le harcèlement scolaire est devenu un souci au quotidien pour les enfants et touche particulièrement les collégiens soumis notamment à un usage souvent excessif et non maîtrisé des écrans. Afin de sensibiliser les jeunes et les adultes sur ces situations, des acteurs culturels et associatifs seront mobilisés, à travers des spectacles de sensibilisation à destination des jeunes (budget de 100 000) et des actions de sensibilisation à destination des jeunes et des personnes en lien avec leur éducation (appel à projets de 200 000€).

Insérons l’insertion !

Je reviendrai plus particulièrement sur le dossier...

Stratégie mobilités : de beaux documents avec des points de vigilance !

Stratégie mobilités : de beaux documents avec des points de vigilance !Nous avons sous les yeux un beau document, complet, fruit d’un travail commencé il y a plus de 4 ans maintenant. Je le disais en introduction, le pari de l’intelligence collective et du travail...

Intervention sur les collèges

Intervention sur les collèges – Jean-Luc Rotureau – BS 2022 Résumé de l'article : Jean-Luc Rotureau a défendu un amendement sur les collèges :- Ouvrir une enveloppe d'1M€ supplémentaires pour les dépenses énergétiques des collèges et une de 200K€ pour faciliter les...

Compte administratif 2021

Le compte administratif 2021 Permet de mesurer les résultats réels de l’activité de l’année précédente. Il reflète la vie réelle de la collectivité.Nous ouvrons la session avec de fortes marges de manœuvre. Disons-le tout de suite, il s’agit d’une année 2021...

Propos introductifs – Budget supplémentaire 2022

Résumé de l'article : Grégory Blanc a...

Témoignage : travailler dans un EHPAD

Anjou en Action : Pouvez-vous vous présenter et...

Les propositions du groupe

Les propositions de l’Anjou en Action Depuis le début du mandat, le groupe fait des propositions en faveur des EHPAD. La Présidente s’est engagée à mettre des propositions sur la table pour le budget supplémentaire 2022. Retour sur les propositions faites par l’Anjou...

Le système tarifaire des EHPAD

Qui finance quoi ? Cette question est centrale dans le fonctionnement des EHPAD. Entre l'Etat, les Départements et les résidents, chacun finance un aspect différent de l'établissement. Retour sur ce système tripartite en quête de renouveau. I. La tarification des...

Inscription – Séminaire de rentrée

S'inscrire au séminaire du 31 août 2022 Nous faisons intervenir un formateur issu d'un organisme de formation agréé. Le coût de la formation est pris en charge soit par le Droit Individuel à la Formation des Elus (DIFE), soit par le budget formation d'une...

Vote du Budget primitif 2022, nos ambitions et priorités au cœur des débats

Cette session budgétaire s’achève après deux jours de débats sur les choix financiers à faire pour l’année 2022. Nos propositions, et positions étaient claires : protéger les plus faibles, faire de la solidarité et l’éducation les priorités, et apporter des soutiens...
Share This