Le Département de Maine-et-Loire concrétise la méthanisation

C’est quoi la méthanisation ?

La méthanisation est un procédé qui permet de produire du biogaz issu de la fermentation des déchets, des effluents délevages, des résidus de cultures… Ce gaz est utilis pour produire de la chaleur, de lélectricité et pour faire fonctionner des véhicules.

Cette technologie contribue réduire la dépendance énergétique de la France et atteindre ses objectifs de développement des énergies renouvelables. C’est aussi une véritable opportunité au niveau local, notamment pour les agriculteurs ou les collectivités.


Des unités de méthanisation de toute taille s’installent sur le territoire français. Elles représentent une véritable opportunité, en particulier pour les agriculteurs et les collectivités, en leur permettant de produire du biogaz pour leur propre consommation ou pour le vendre, mais aussi de trouver une solution pour les déchets organiques qui sont transformés en engrais naturels.


Site de l’ADEME, « La méthanisation en 10 questions »

Et en Maine et Loire ?

La SEM Alter Energies, bras armé des territoires et satellite du Département, se donne pour objectif d’aider les collectivités du MaineetLoire à produire de l’électricité à partir d’énergies renouvelables (soleil, vent, bois, biomasse…). Elle a pour mission l’étude, le financement, la réalisation, la maintenance, la gestion et l’exploitation, directement ou indirectement, d’équipements et d’installations liés au développement des énergies renouvelables et à l’utilisation rationnelle de l’énergie.

Après avoir fait réaliser en 2016
un schéma départemental de développement de la méthanisation, le Département et ses partenaires ont adopté une charte de partenariat pour le développement de la méthanisation. L’objectif est d’atteindre 49 unités agricoles en 2025.
Une volonté forte de développer une économie circulaire en développant la gestion les déchets organiques met tout le monde d’accord. Néanmoins, des points de vigilance sont soulevés par Brigitte Guglielmi (membre du CA d’Alter Energies pour le Département) et Bruno Cheptou lors de la dernière session du conseil départemental:

– Nous devons limiter l’utilisation des céréales et privilégier les déchets de l’élevage afin de garantir une bonne gestion des ressources naturelles.

– La question de la valorisation des déchets organiques : Il est nécessaire que les collectivités mettent en place un plan de gestion des déchets des restaurants scolaires présents sur le territoire.

Gardonsen en tête qu’à partir du 1er janvier 2023, la loi « contre le gaspillage alimentaire » va imposer à tout producteur de biodéchets (établissements publics, privés et collectivités territoriales) de valoriser ses déchets.
Il s’agit de changer nos modes de consommation en gérant mieux les stocks, mais surtout de réemployer et transformer les denrées alimentaires non consommées.

Affaire à suivre …

Insérons l’insertion !

Je reviendrai plus particulièrement sur le dossier...

Stratégie mobilités : de beaux documents avec des points de vigilance !

Stratégie mobilités : de beaux documents avec des points de vigilance !Nous avons sous les yeux un beau document, complet, fruit d’un travail commencé il y a plus de 4 ans maintenant. Je le disais en introduction, le pari de l’intelligence collective et du travail...

Intervention sur les collèges

Intervention sur les collèges – Jean-Luc Rotureau – BS 2022 Résumé de l'article : Jean-Luc Rotureau a défendu un amendement sur les collèges :- Ouvrir une enveloppe d'1M€ supplémentaires pour les dépenses énergétiques des collèges et une de 200K€ pour faciliter les...

Compte administratif 2021

Le compte administratif 2021 Permet de mesurer les résultats réels de l’activité de l’année précédente. Il reflète la vie réelle de la collectivité.Nous ouvrons la session avec de fortes marges de manœuvre. Disons-le tout de suite, il s’agit d’une année 2021...

Propos introductifs – Budget supplémentaire 2022

Résumé de l'article : Grégory Blanc a...

Témoignage : travailler dans un EHPAD

Anjou en Action : Pouvez-vous vous présenter et...

Les propositions du groupe

Les propositions de l’Anjou en Action Depuis le début du mandat, le groupe fait des propositions en faveur des EHPAD. La Présidente s’est engagée à mettre des propositions sur la table pour le budget supplémentaire 2022. Retour sur les propositions faites par l’Anjou...

Le système tarifaire des EHPAD

Qui finance quoi ? Cette question est centrale dans le fonctionnement des EHPAD. Entre l'Etat, les Départements et les résidents, chacun finance un aspect différent de l'établissement. Retour sur ce système tripartite en quête de renouveau. I. La tarification des...

Inscription – Sécurité et tranquillité publiques

Formation du 30 novembre 2022 Nous faisons intervenir un formateur expert issu d'un organisme de formation agréé. Le coût de la formation est pris en charge soit par le Droit Individuel à la Formation des Elus (DIFE), soit par le budget formation d'une collectivité. -...

Vote du Budget primitif 2022, nos ambitions et priorités au cœur des débats

Cette session budgétaire s’achève après deux jours de débats sur les choix financiers à faire pour l’année 2022. Nos propositions, et positions étaient claires : protéger les plus faibles, faire de la solidarité et l’éducation les priorités, et apporter des soutiens...
Share This