Au coeur de l’actualité, les EPADH sont en en grandes difficultés.

Bruno Cheptou, Conseiller Départemental en charge des questions d’Autonomie au sein du groupe, nous alerte sur l’urgence de faire des EPADH une priorité de la collectivité !

 

 

 

Lors de la session départementale de préparation du budget 2022, Bruno Cheptou prend la parole pour réaffirmer les positions de l’Anjou en Action sur les EHPAD.

 

Madame la Présidente, Chers Collègues,

On partage tous que ce dossier est important. Personne d’entre vous ne peut ignorer les difficultés que traversent depuis quelques années les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes.

Faut-il se rappeler les différents rapports effectifs sur la prise en charge des personnes en EHPAD ?

L’actualité de ces derniers jours met encore le projecteur sur la vie en établissement, et plus précisément sur la vie des résidents dans les EHPAD.

Chacun d’entre nous siège dans les conseils d’administration, et nous mesurons au quotidien les difficultés. Alors avons-nous le choix mes chers collègues ?

Il faut mieux soutenir les établissements dans la prise en charge de la dépendance.

Certes, il est difficile de recruter du personnel de soin, mais il faut aider les établissements à recruter du nouveau personnel. Le SEGUR a contribué à revaloriser les salaires. Mais aujourd’hui développer l’attractivité de ces métiers, c’est soutenir le personnel en créant quelques postes pour mieux aider les personnels dans leur mission d’accompagnement.

Il faut en 2022, revaloriser notre participation :

C’est dans ce sens que nous demandons une hausse du point GIR à la hauteur de l’inflation. C’est le seul levier que nous ayons aujourd’hui. L’augmenter, c’est consolider le budget des établissements et consolider notamment le maintien du personnel.

J’entends déjà quelques collègues, ou membres des services, me répondre que nous avons une prise en charge des plus élevée, et le point GIR le plus haut au niveau régional.

Mais avons-nous intégré que nous avons aussi la plus faible prise en charge des investissements? Puisque depuis 2010, le Conseil Départemental n’intervient plus dans les projets de restructuration immobiliers.

On ne peut pas en rester là.

La réflexion sur les budgets se doit d’être globale : L’étanchéité des 3 budgets (hébergement, dépendance et santé) n’est pas si claire dans les faits. Les directeurs d’établissement ont comme seule marge de manœuvre le « budget hébergement ».

 

Je vous rappelle que nous sommes la collectivité en charge de l’Autonomie.

Refuser notre proposition, c’est refuser d’aider les services des EHPAD à mieux accompagner les personnes âgées résidentes.

Refuser notre proposition, c’est refuser de soutenir le personnel, et de ne pas admettre la difficulté des métiers.

Refuser cette proposition, c’est de vouloir faire supporter uniquement sur les résidents ou leur famille, les nouveaux besoins.

Alors mettons à l’étude pour le budget 2022 cette proposition, qui n’est que la prise en charge des besoins constants pour tous les acteurs de la perte d’autonomie.

 

Insérons l’insertion !

Je reviendrai plus particulièrement sur le dossier...

Stratégie mobilités : de beaux documents avec des points de vigilance !

Stratégie mobilités : de beaux documents avec des points de vigilance !Nous avons sous les yeux un beau document, complet, fruit d’un travail commencé il y a plus de 4 ans maintenant. Je le disais en introduction, le pari de l’intelligence collective et du travail...

Intervention sur les collèges

Intervention sur les collèges – Jean-Luc Rotureau – BS 2022 Résumé de l'article : Jean-Luc Rotureau a défendu un amendement sur les collèges :- Ouvrir une enveloppe d'1M€ supplémentaires pour les dépenses énergétiques des collèges et une de 200K€ pour faciliter les...

Compte administratif 2021

Le compte administratif 2021 Permet de mesurer les résultats réels de l’activité de l’année précédente. Il reflète la vie réelle de la collectivité.Nous ouvrons la session avec de fortes marges de manœuvre. Disons-le tout de suite, il s’agit d’une année 2021...

Propos introductifs – Budget supplémentaire 2022

Résumé de l'article : Grégory Blanc a...

Témoignage : travailler dans un EHPAD

Anjou en Action : Pouvez-vous vous présenter et...

Les propositions du groupe

Les propositions de l’Anjou en Action Depuis le début du mandat, le groupe fait des propositions en faveur des EHPAD. La Présidente s’est engagée à mettre des propositions sur la table pour le budget supplémentaire 2022. Retour sur les propositions faites par l’Anjou...

Le système tarifaire des EHPAD

Qui finance quoi ? Cette question est centrale dans le fonctionnement des EHPAD. Entre l'Etat, les Départements et les résidents, chacun finance un aspect différent de l'établissement. Retour sur ce système tripartite en quête de renouveau. I. La tarification des...

Inscription – Sécurité et tranquillité publiques

Formation du 30 novembre 2022 Nous faisons intervenir un formateur expert issu d'un organisme de formation agréé. Le coût de la formation est pris en charge soit par le Droit Individuel à la Formation des Elus (DIFE), soit par le budget formation d'une collectivité. -...

Vote du Budget primitif 2022, nos ambitions et priorités au cœur des débats

Cette session budgétaire s’achève après deux jours de débats sur les choix financiers à faire pour l’année 2022. Nos propositions, et positions étaient claires : protéger les plus faibles, faire de la solidarité et l’éducation les priorités, et apporter des soutiens...
Share This